mercredi 16 mars 2016

Cameroun : La femme qui a éventré Monique Koumateke est libre





Arrêtée samedi dernier à l’hôpital Laquintinie à Douala, Rose Tacke a été libérée mardi  au terme
de sa rencontre avec le procureur de la République, au tribunal de Première instance de Bonanjo.

En rappel, cette femme avait ouvert le ventre de Monique Koumateke, à l'intérieur de l’établissement sanitaire, dans le but de retirer les jumeaux que portait cette dernière. 

Luc  Monga,  le morguier de l’hôpital Laquintinie qui aurait émis des doutes  sur la mort des jumeaux, a également été libéré. 

La justice reproche à Rose Tacke, la profanation de cadavre, et au morguier la complicité de profanation de cadavre. Cependant l’enquête se poursuit révèle le collectif des avocats qui a décidé de plaider dans cette affaire, en faveur de la défense.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire