lundi 13 juin 2016

Scandale. Cameroun: une journaliste de Sweet FM déshabillée dans un hôpital à Douala

Jacky Tchamko
La scène grotesque s’est passée samedi dernier à l’hôpital  gynéco obstétrique de Yassa,
à Douala. Une journaliste stagiaire de Sweet FM, une radio privée qui émet à Douala, a été forcée de se déshabiller par la sécurité de ce centre  hospitalier.

Selon Clarence Yongo, chef de chaîne de Sweet FM,  Jacky Tchamko 20 ans, la journaliste stagiaire menait une enquête sur des bébés retenus  dans des couveuses de l’HGOD,  pour non paiement des frais d’hospitalisation par leurs géniteurs.  

Constatant la présence d’une journaliste dans le centre hospitalier,  une femme faisant partie du personnel sanitaire, aurait demandé que la journaliste stagiaire soit déshabillée tout simplement. 

Aux dernières nouvelles, le président du  Syndicat national des journalistes du Cameroun, Denis Nkebo, n’exclut pas des actions judiciaires  et affirme détenir une vidéo de ce scandale au micro de la Radio Balafon.  

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire