mardi 16 août 2016

L’Afrique du Sud est désormais la 1ère économie africaine devant le Nigeria, selon le FMI


La nation arc-en-ciel traverse depuis quelques mois une crise économique avec un taux de chômage
très élevé, les scandales de son président Jacob Zuma, des grèves dans le secteur pétrolier et l’échec cuisant aux dernières élections municipales de l’African National Congress (ANC) le parti au pouvoir. Elle vient toutefois de reprendre sa place de première puissance économique du continent, au Nigéria qui l’avait détrônée il y a deux ans.

Grâce à un calcul réalisé par le Fonds monétaire international (FMI), à partir du PIB et sur les taux de change de l’Afrique du Sud et du Nigéria, la nation arc-en-ciel devance le géant de l’ouest. Le PIB 2015 du Nigeria converti en dollar au cours actuel s’élève à 296 milliards $ tandis que celui de l’Afrique du Sud est de 301 milliards $ soit 5 milliards de plus. En effet, depuis que le FMI calcule le PIB de chaque pays en monnaie locale avant de les convertir en dollar, la comparaison entre les différentes économies est devenue plus simple et compréhensible.

En effet, depuis le début de l’année 2016, le naira a perdu plus d’un tiers de sa valeur par rapport au dollar soit 30%, alors que dans le même temps le rand (la devise sud-africaine) en a gagné plus de 16% au cours de la même période. Aussi, pendant que le PIB de l’Afrique du sud enregistrait un recul de 0,2% l’économie nigériane plongeait de 0,4%.

Ce revers économique du pays de Buhari est dû à l’effondrement du naira et à la chute des cours mondiaux du pétrole qui constitue la principale source de devise de l’économie (70% des revenus du pays sont tirés de l’or noir). En cause également à des troubles politiques notamment liés à l’insécurité dans les régions d’extraction du pétrole, causée par les militants armés du Delta du Niger et le terrorisme de Boko Haram.

Par ailleurs, le FMI prédit pour l’année 2016 une croissance qui ne dépassera pas 0,6% pour l’économie la plus industrialisée du continent contre une chute du PIB de -1,8% pour le Nigeria, ce qui va permettre à l’Afrique du Sud de conserver ce statut.

Pour rappel, le Nigéria avait ravi la première place à l’Afrique du sud en 2014 avec un PIB de 568,499 milliards $ contre 349,873 milliards $ pour la nation arc-en-ciel selon les chiffres de la Banque mondiale, suite à un changement dans les méthodes de calcul du PIB. A l’époque, le Bureau national des statistiques avait inclus des secteurs d’activités qui n’étaient pris en compte auparavant, tels que les télécommunications, l’immobilier ou encore ‘’Nollywood’’ l’immense industrie de cinéma nigérian.

Source: Agence Ecofin

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire