mercredi 7 septembre 2016

Les réactions de Benjamin Moukandjo et Hugo Broos après la victoire face au Gabon


Après la victoire obtenue mardi soir, face au Gabon (2-1) Benjamin Moukandjo capitaine des
Lions Indomptables pour l’occasion et le sélectionneur Hugo Broos, se sont exprimés en conférence d’après-match à Limbé.

"On pense qu’on a fait deux matchs assez corrects. Il y a eu beaucoup de nouveaux joueurs, des jeunes qui sont arrivés et qui découvraient la sélection. Forcément dans un match, il y a toujours des points positifs et négatifs. Si aujourd’hui on a réussi à avoir ces deux victoires c’est parce qu’on a un groupe qui vit bien. Il y a un groupe qui m’écoute. Je suis le plus ancien dans ce groupe et quand je prends la parole, je suis écouté et ça se traduit sur le terrain. Il n’y a pas de magie, je n’ai rien inventé, j’ai joué mon rôle d’ancien comme je l’ai souvent fait dans le passé. Le mérite revient aux joueurs et eu staff technique " A indiqué Benjamin Moukandjo.

Hugo Broos semble également satisfait de ses poulains lors des deux dernières rencontres du Cameroun et se projette déjà dans le futur. "Je suis satisfait des performances et de la mentalité qu’il y a eu sur le terrain. Aujourd’hui, on a fait beaucoup de changements mais rien n’a changé dans ce sens que la mentalité était là et le jeu était là aussi. Le Gabon a eu une occasion, nous en avions eu trois ou quatre et on a marqué deux buts. Pour moi, les deux matchs ont été très intéressants, deux très bons matchs sur ce que j’ai vu au niveau de l’ambiance et la mentalité dans le groupe. On ne peut pas citer des noms mais je pense que je peux être satisfait de certains joueurs absolument. Globalement, c’était très positif ce qu’on a vu dans les deux matchs. Dans deux ou trois semaines, on joue contre l’Algérie, il faut 23 joueurs, je ne peux pas prendre 30 ou 35. Donc il faut faire des choix. Mais même s’il y a des joueurs qui ne seront pas là contre l’Algérie, ce qui m’intéresse c’est le fait qu’on ait un noyau de 30 joueurs peut-être plus et que s’il se passe quelque chose on peut directement remplacer."

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire