mercredi 28 septembre 2016

USA: Serena Williams rompt le silence et s’exprime sur les bavures policières


L’américaine Serena Williams s’est confiée via son compte Facebook, sur les brutalités
policières dont sont très souvent victimes les afro-américains dans le pays de l’Oncle Sam.

La championne de tennis a partagé une histoire qui démontre, la psychose qui existe encore aux États-Unis de nos jours, chez les noirs américains. "Aujourd'hui, j'ai demandé à mon neveu de 18 ans (noir, donc) d'être mon chauffeur afin que je puisse travailler de mon téléphone #lasécuritédabord. Soudain, je vois un policier au loin, stationné et j'ai immédiatement le réflexe de vérifier si mon neveu respecte la limitation de vitesse. Puis, me reviennent à l'esprit les effroyables images de cette femme témoin, sur le siège passager, de l'agonie de son compagnon, abattu par un policier"

La numéro 2 mondiale a poursuivi son récit en révélant ses émotions sur le coup. "Tout a ressurgi en une fraction de seconde. J'ai même regretté de ne pas avoir pris le volant. Je ne me le pardonnerai jamais si quelque chose devait arriver à mon neveu. Il est tellement innocent. Comme l'étaient tous les autres" et de conclure "Pourquoi ai-je réagi de cette manière, en 2016?", avant de promettre de ne plus "rester silencieuse" car, comme disait Martin Luther King, "il arrive un moment où le silence est trahison".

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire