lundi 19 septembre 2016

Volley-ball féminin: le Cameroun dans la cour des grands


La sélection nationale participera en 2017 au « World grand prix » qui regroupe les meilleures
équipes. La sélection nationale de volley-ball continue son ascension sur le plan international. Après sa participation pour la première fois aux Jeux olympiques cet été à Rio (Brésil) et son classement au premier rang africain (19e mondial), d’après le ranking établi en août dernier par la Fédération international de volley-ball (FIVB), les Camerounaises participeront l’année prochaine, au « World grand prix », compétition regroupant les meilleures équipes mondiales.

La nouvelle a été officialisée le 14 septembre dernier, lors du Conseil d’administration de la FIVB tenu à Lausanne en Suisse. Outre la participation du Cameroun, la compétition enregistrera quelques nouveautés en 2017. Ainsi, le comité d’organisation a annoncé un nombre-record de pays participants. Instituée en 1993, la compétition réunissait jusqu’à présent 28 équipes.

Elles seront désormais 32. En plus du Cameroun, les nouveaux venus sont Trinité et Tobago, l’Azerbaïdjan et la Hongrie. D’après le tirage au sort effectué, le Cameroun figure dans le groupe 3 en compagnie de ces « bleus » et de l’Australie, la Colombie, l’Algérie et le Mexique. Lors de la première journée du 7 au 9 juillet 2017, le Cameroun affrontera le Mexique à l’extérieur, avant de recevoir son adversaire deux semaines plus tard à domicile.

D’après des responsables de la Fédération camerounaise de volley-ball (FECAVOLLEY) qui célèbrent cette nouvelle, outre les performances sportives, l’admission du Cameroun dans ce gotha mondial a aussi été favorisée par la présence d’infrastructures à même de recevoir des matchs de cette qualité. Autre nouveauté, le vainqueur de la prochaine édition remportera la somme de 600.000 dollars (environ 300 millions de F), soit trois fois plus que lors de l’édition 2016. Le « World grand prix » de volley-ball féminin se déroule d’abord en phase de poules en doubles matches aller-retour, avant une phase terminale réunissant quatre à six équipes. Après, l'Algérie, admise en 2013 et qui compte cinq participations au tournoi et le Kenya en 2014 (quatre participations), le Cameroun est la troisième sélection africaine qui y prendra part à ce rendez-vous.

Source:Cameroon Tribune

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire