mercredi 12 octobre 2016

Cameroun. X-Maleya: A la conquête de l’Amérique


Pour ses dix ans de carrière, le célèbre groupe camerounais va offrir à ce public
une série de concerts. 10 ans de carrière musicale. Ce n’est pas donné. Pour cet heureux évènement, le trio adoré des jeunes : Roger, Auguste et Haïs, plus connus sous le label X-Maleya va mettre les petits plats dans les grands.

Après l’Europe à travers L’Olympia de Paris en 2014 et l’Allemagne récemment, où ils ont fait danser Frankfurt et Berlin, les voilà qui vont explorer les États-Unis d’Amérique où ils vont effectuer une grande tournée, baptisée « USA Dream Tour ». Pendant un mois, le « Boys band » va faire flotter le drapeau camerounais au pays de l’oncle Sam.

Leur première escale est prévue le 16 octobre à Fillmore Silver Spring, dans L’État du Maryland. Après ils rejoindront Preston Bradley Center à Chicago, le 22 octobre prochain. Pour le groupe X-Maléya, la conquête des États-Unis est un nouveau défi pour lequel toutes les batteries ont été mises en marche. A quelques jours du départ, le trio magique de Yaoundé s’active aux derniers réglages. Entre synchronisation des chorégraphies et mise au point du répertoire, aucun détail n’a été négligé, pour cette aventure américaine.

Roger Samnig, le leader du groupe indique que tous sont prêts et le moral est au beau fixe. « Il y a un peu de fatigue, mais nous allons bien », a-t-il assuré. Le meilleur de ces dix ans de carrière se fera au Cameroun en décembre prochain. Même si la date n’a pas été dévoilée, les artistes promettent servir aux Camerounais ce qu’ils appellent « du jamais vu ».

Pour la petite histoire, X-Maleya s’est révélé au grand public en 2006 à travers son album Exil. Depuis lors, ils n’ont jamais disparu de la scène musicale. Le petit groupe d’hier, s’est fait un nom en Afrique, en Europe et va bientôt faire danser les mélomanes du pays le plus puissant du monde. Ils ont cinq albums à leur actif dont le dernier, Playlist, est sorti en 2016. Plus qu’un anniversaire, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour ces jeunes artistes camerounais.



Source: Cameroon Tribune

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire