mercredi 16 novembre 2016

Quand Samuel Eto’o remet à sa place un journaliste d’Eurosport


Samuel Eto ‘o s’est indigné via les réseaux sociaux, suite à la publication d’un
article le concernant sur le site lebuzz.eurosport.fr. En effet, l’article écrit par Jonathan Murciano, un journaliste travaillant pour Eurosport, laissait penser que le quadruple ballon d’Or africain, avait choisi lors de son hommage à l’ancien international l’ivoirien Laurent Pokou, décédé dimanche dernier, de mettre sa personne en avant.

« Même quand il rend hommage à une légende africaine, Samuel Eto’o s’envoie des fleurs » C’est le titre choisi par le journaliste. Plus loin, Jonathan Murciano enfonce le clou : « L’attaquant camerounais, connu pour sa légendaire modestie, n’a pas pu s’empêcher de se jeter des fleurs en saluant la mémoire de Laurent Pokou sur son compte Instagram en soulignant qu’il l’avait détrôné au classement des meilleurs buteurs de l’histoire de la Coupe d’Afrique des Nations. » écrit-il. Sauf qu’en découvrant le post ci-dessous de Samuel Eto’o en hommage à Laurent Pokou, on est bien loin du titre racoleur de l’auteur et de son analyse.


De quoi faire réagir le "9", qui s’est lancé de manière subtile à donner des explications des mots « Succéder et « Détrôner » à l’endroit du journaliste. Plus loin, Eto’o va encore se lâcher. « que l'on utilise mon nom pour générer de l'attention, je veux bien. Que l'on fasse du brouillon au lieu de l'information, ça aussi on finit par s'y faire. Mais transformer quelque chose de purement factuel en quelque chose d'émotionnel et hors contexte, tout en ternissant au passage la mémoire d'un grand frère qui vient de nous quitter et pour lequel j'ai un profond respect... je trouve ça d'un manque de classe que je ne saurais expliquer même en langue bassa'a. » Et de conclure « Je n'ai d'ailleurs pas pour habitude de m'attarder sur ce genre de choses, mais pour le coup, je suis vraiment indigné par de telles maladresses. » On dira pour finir, la balle est au centre !

7 commentaires :

  1. Ah oui ! on les connait ces journaleux

    RépondreSupprimer
  2. Bien dit SEF9 ces journalistes français sont de véritables manipulateurs. A en croire que eux même ne maîtrisent pas la langue française

    RépondreSupprimer
  3. laisses ce journaliste de pacotille, il est nul ce mec Samy en avant

    RépondreSupprimer
  4. c'est malheureux qu'un français ne comprenne pas la langue française;soit voulait attirer l'attention sur lui car parler de samy attire beaucoup d'attention.

    RépondreSupprimer
  5. Que ceci ne nous détourne pas de l'essentiel...vibrant hommage rendu par un grand et digne fils d'Afrique à son prédécesseur! Que cette semaine soit celle des hommage à l'illustre disparu et comme le dit l'adage : " le chien abois, la caravane passe". Déjà c'est qui le journaliste qui a sorti ce torchon?

    RépondreSupprimer
  6. moi je suis une grande fan du grand 9 ;mais vraiment quand on aime quelqu un il faut savoir aussi lui dire quand il est en faute.Eto'o malgré le respect que je lui doit a commis une grande erreur en disant "où je lui succède". il aurait du s arreter à 2008.son intervention c était pour rendre hommage à un mort et non pour parler de lui. nous-mêmes les fans de Eto'o apprenons à reconnaître ses erreurs.c est un dieu du football.son palmarès, le monde entier le connait. il n a pas besoin de l brandir en de telles circonstances tristes.

    RépondreSupprimer