samedi 4 février 2017

CAN 2017: Broos se lâche lors de la dernière conférence de presse d’avant-match

Hugo Broos
Ce samedi après- midi, le sélectionneur du Cameroun, Hugo Broos s’est présenté
pour la dernière conférence de presse d’avant-match de la CAN Gabon 2017, à Libreville, à la veille de la 31e finale de la Coupe d’Afrique des Nations, qui opposera le Cameroun à l’Égypte ce dimanche au Stade de l’Amitié de la capitale gabonaise.

Questionné sur la tactique qui pourra permettre à ses poulains de vaincre l’Égypte, le technicien belge se veut serein. « Je crois que nous avons eu le temps de faire une bonne préparation. Nous avons un bon potentiel physique, c’est un bon point pour nous. Notre équipe est physiquement prête, mais ce n’est pas le seul avantage que nous avons. L’Égypte a une belle équipe qui joue bien. C’est un autre adversaire. Nous savons comment nous allons aborder ce match, dans le but de le remporter. Encore une fois, ne comptez pas sur moi pour dévoiler ma stratégie. »

Sur le fait d’avoir été la cible de plusieurs critiques virulentes, depuis son arrivée à la tête des Lions Indomptables, Hugo Broos s’est lâché. « Avant d’arriver au Cameroun, j’avais déjà mon projet dans la tête. J’avais déjà suivi des rumeurs à propos du Cameroun. Alors j’avais à choisir entre deux possibilités : faire comme les entraîneurs qui sont passés avant moi et être certain d’échouer et d’être démis faute de bons résultats ; ou faire ce qu’il y a dans ma tête et être démis en cas de mauvais résultat également. J’ai choisi la deuxième option en me disant que c’est mieux d’échouer avec ses propres idées, plutôt qu’avec celles des autres. Ç’a toujours été mon moteur depuis mon arrivée. Je fais à ma manière et je pense qu’aujourd’hui, ça me réussit. »

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire